It seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. Please enable JavaScript to improve your experience.

House of Assembly Coat of Arms

House of Assembly

Newfoundland and Labrador

English

Histoire de la Chambre d'assemblée

Vidéo : History of the Governance of Newfoundland and Labrador (histoire de la gouvernance de Terre-Neuve-et-Labrador) (en anglais)

Gouvernement représentatif et responsable

En raison du mouvement de réforme dans les années 1820, la colonie de Terre-Neuve a d'abord obtenu un gouvernement représentatif en 1832. La Chambre d'assemblée était composée de 15 députés provenant de 9 circonscriptions électorales. Le gouverneur et le conseil législatif (Chambre haute) ont été nommés par la Couronne. En 1855, Terre-Neuve a obtenu un gouvernement responsable. La Chambre d'assemblée est passée à 29 députés (provenant de 15 circonscriptions électorales) et le Cabinet a ensuite relevé de l'Assemblée. Auparavant, le conseil législatif désigné était le Cabinet et il ne relevait pas de l'Assemblée.

Le premier premier ministre de l'état du Commonwealth fut Philip Francis Little.

Premiers ministres de 1855 à 1934 (en anglais)

Commission de gouvernement

La situation financière en déclin de l'état du Commonwealth dans les années 1930 a entraîné une commission d'enquête (Commission royale Amulree), laquelle recommandait que le gouvernement responsable soit suspendu et que la gouvernance soit la responsabilité d'une commission désignée. En décembre 1933, après 78 ans d'un gouvernement responsable, la Chambre d'assemblée de Terre-Neuve a voté elle-même en faveur de sa disparition. L'arrangement devait être bref, mais il a duré 15 ans.

Inauguration officielle de la Commission du gouvernement de Terre-Neuve, le 16 février 1934. Division des archives provinciales de The Rooms, A 2-141.

Convention nationale et union avec le Canada

En 1946, les Terre-Neuviens ont été appelés aux urnes pour élire les membres d'une convention nationale qui se rassembleraient à l'édifice Colonial à St. John's pour débattre des options de gouvernance.

Membres élus de la Convention nationale (en anglais)

En 1948, les options privilégiées ont été recommandées : deux référendums plus tard, l'union avec le Canada a été choisie par une petite majorité de la population. Le 31 mars 1949, Terre-Neuve (renommée Terre-Neuve-et-Labrador en 2001) est devenue la 10e province du Canada.

Joseph R. Smallwood a été le premier premier ministre après l'union.

Premiers ministres de 1949 à aujourd'hui (en anglais)

Convention nationale de Terre-Neuve, 1946. Division des archives et des collections spéciales, Université Memorial de Terre-Neuve, COLL-075, 5.05.272.

Emplacements de la Chambre d'assemblée

Les députés de la première Chambre d'assemblée se sont réunis le 1er janvier 1833 dans une taverne et maison de chambres sur la rue Duckworth à St. John's. Ils se sont réunis en trois endroits (à l'ancien palais de justice sur la rue Duckworth, dans un bâtiment de la rue Water, et dans l'ancienne salle de St Patrick's sur la rue Queen) avant de déménager dans l'édifice Colonial en 1850, la première instance législative de Terre-Neuve aménagée à cet effet. Les députés de la Chambre d'assemblée ont continué de se réunir jusqu'en 1960 lorsque la Chambre est déménagée aux 9e et 10e étages de l'édifice de la Confédération. En 1991, la Chambre d'assemblée a ouvert ses portes pour la première fois à son emplacement actuel, au rez-de-chaussée de l'édifice de la Confédération.

Carte des différents emplacements de la Chambre d'assemblée

Députées

Le droit de vote des femmes (et de se présenter comme candidates) a été accordé en 1925 dans le Dominion de Terre-Neuve. Lady Helena Squires est devenue la première femme à siéger à la Chambre d'assemblée après une victoire aux élections partielles du 17 mai 1930. Hazel Newhook et Lynn Verge ont été les premières femmes à servir comme ministres du Cabinet, les deux ayant été nommées en 1979. Kathy Dunderdale, assermentée le 3 décembre 2010, a été la première première ministre de la province.